- La RACONTEUSE -

Une conteuse, gouailleuse, au caractère bien trempé et aux histoires cocasses...

 

« Les histoires sont partout, il faut se mettre aux aguets... des fois les gens ne font pas attention, ils s’asseyent sur leur chaise et hop ! C’est sur une histoire qu’ils s’asseyent ! ... C’est sensible ces choses là … »

Munie de son plumeau et de sa valise, Philomène se met en quête d'histoires...

qui pourraient être cachées dans les yeux, les oreilles, les bras du public.

Une fois sa récolte faite, elle s’installe :

Histoires … Raconte !

Histoires … Raconte !

Histoires … Raconte !


Ce qui va sortir de la valise dépend du public, du lieu, de l’humeur, du moment…

 

Également "La transhumance de Philomène" (voir dossier) une formule sur le thème des bergers, de leurs troupeaux, de leurs chemins de crottes et de mots.

 

- Ahouuuu ! -

Contes sur le loup, à partir de 12 ans

En savoir plus ici

- T'as vu l'temps ? -

Après avoir suivi le chemin de la transhumance et m’être assise à côté de Roger le berger de mon enfance, on s’est mis à causer de tout et de rien...mais surtout de la pluie et du beau temps.

Sur les sommets, ce genre de discussion prend de l’importance. Le temps qu’il fait, on y prête une attention particulière !

Je vous invite à écouter ces histoires de météo des alpages qui façonne les montagnes, les humeurs des gens et de leur bêtes.

- Paroles vagabondes -

- Transhumance de Philomène -

- Exils -

 

C’est une grande caravane d’humains et de bêtes. Elle est vieille comme le monde, elle transporte des histoires, des espoirs et des rêves. Des hommes et des femmes venu.e.s de tous les horizons.

 

On quitte sa terre à cause de la guerre, du climat intenable,  du manque d’argent ou à cause de ses idées, d’un amour, d’un rêve…

Ils et elles ont voyagé longtemps, traversé les cauchemards, perdu les leurs et tout ce qu’ils avaient.

Ne reste dans leur poche qu’un objet dérisoire, presque rien. Dernier fragment de ce qui fût et première pierre de ce qui est à venir.

 

Cette caravane est une rivière où chaque être est ruisseau.

On entend encore le murmure des sources.

Les eaux se mêlent et le mouvement les emporte.

 

La caravane les accueille un temps.

Le temps du chemin.

Écriture & narration : Agnès Dauban / crédit photo : Mjc de Voiron : Isabelle Carrier, Jérôme Ruillier

- Philomène pour les petits -

En savoir plus ici

 
Bouton-voir2019.png
Bouton-Calendrier2019.png
Bouton-contact2019.gif
Bouton-Liens2019.png

Conception graphique du site : www.rosejulie-creationgraphique.fr

Crédits photographiques : Julie Berger, Sophie Dartigeas (L'Autre et Moi)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now